La mise en conformité comprend la mise aux normes d’une installation électrique afin que celle-ci soit conforme à la réglementation en vigueur. Bien qu’il s’agisse d’une obligation légale, c’est avant tout une question de sécurité.

AMG Michel vous donne des détails sur la mise en conformité dans cet article.

Quand procède-t-on à une mise en conformité ?

  • Lorsque vous effectuez l’achat d’un bien immobilier qui ne répond plus aux normes en vigueur, l’acheteur a l’obligation de remettre les installations électriques aux normes dans les 18 mois à compter de l’achat du bien. Quant au vendeur, ce dernier doit fournir une attestation provenant d’un organisme de contrôle agréé à l’acheteur.
  • En ce qui concerne les logements standards, une inspection de l’installation électrique est obligatoire tous les 25 ans.
  • Lorsque vous réalisez des travaux d’augmentation de puissance électrique du raccordement.
  • Lorsque vous effectuez une nouvelle installation électrique avant le raccordement au réseau, il est essentiel de solliciter l’aide d’un organisme agréé afin de contrôler l’installation et de disposer d’une attestation de conformité.

Pourquoi faire la mise en conformité de votre logement ?

Outre la réglementation en vigueur, effectuer une mise en conformité de vos installations électriques est importante pour votre sécurité. Les logements qui ne répondent pas aux normes sont à risques. Le risque d’incendie ou d’accident est évidemment beaucoup plus grand.

Si vous envisagez de vendre votre propriété, la mise en conformité rassurera les acheteurs potentiels ce qui vous permettra de la vendre à un meilleur prix. Au cas contraire, certains acheteurs peuvent vous inciter à réduire le prix de vente, voire refuser la vente du logement.

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations.